Les corticoïdes et leurs effets secondaires

Dans le cadre du traitement du cancer, les corticoïdes font partis du « cocktail » de médicaments.

Or, ces médicaments ont plutôt mauvaise réputation car d’après une étude, ils sont considérés par les patients comme le traitement le plus dangereux.

Généralement, la prise des corticoïdes se fait en une seule fois, le matin.

Au-delà de 10mg par jour (ce qui est largement le cas dans nos pathologies !), des effets secondaires peuvent survenir. Mais, ces effets sont réversibles à l’arret  du traitement.

Parmi les effets les plus fréquents, on retrouve :

  • Prise de poids : assez fréquent (souvent effet de gonflement assez rapide) mais qu’on peut limiter en faisant attention à son régime alimentaire. On limite donc le sucre, les graisses, l’apport en sel et on pratique une activité physique régulière. Cette prise de poids se caractérise par un arrondissement du visage, de la nuque et du tour de taille. C’est dû à une redistribution des cellules graisseuses dans l’organisme.
  • Fonte musculaire : le traitement longue durée favorise la perte musculaire, en particulier au niveau du bassin et des cuisses. On veille donc à avoir des apports en protéines suffisants et à pratiquer la marche 30 à 60 min par jour.
  • L’ostéoporose : Elle survient en cas de traitement à plus de 7,5mg/jour sur une durée de plus de 3 mois et dépend également de l’âge du patient. Dans ce cas, un avis médical est impératif. On veille également à avoir une activité physique régulière et un apport en calcium et vitamine D suffisant pour renforcer les os.
  • Fragilité cutané : La peau est plus mince et favorise donc l’apparition d’hématomes et d’ecchymoses. On veille donc à bien hydrater sa peau et on la protège du soleil avec des crèmes protectrices et des vêtements bien couvrants.
  • Les infections : Le risque est peu courant. Il est donc conseillé d’être à jour dans ses vaccins et de consulter en cas d’infection afin de limiter les risques.

On observe également des insomnies, de l’anxiété ou de l’irritabilité, des troubles de la mémoire, des difficultés de concentration chez certains patients.

Pour ma part, après chaque séance de chimiothérapie (et l’injection de corticoïdes par intraveineuse en plus des comprimés), j’avais beaucoup de difficultés à dormir malgré la fatigue. Il y avait également l’effet « bonne mine » car durant 3 jours, j’avais les joues bien roses et on avait l’impression que j’avais mis du blush alors que non….

 

Votre traitement de corticoïdes dépend de la prescription de votre médecin. N’hésitez pas à lui faire part de tout effet indésirable et de vos questions afin d’adapter votre traitement.

Vous pouvez également consulter le site : http://www.cortisone-info.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :